Aides à l’embauche des jeunes

Un plan jeune établi par l’administration le 23 juillet 2020, intitulé :

« 1 jeune, 1 solution »

 introduit deux aides destinées à favoriser l’emploi des jeunes.

  1. Compensation forfaitaire des charges de 4.000 euros

Pour tout jeune âgé de moins de 25 ans recruté en CDI ou CDD de plus de 3 mois, entre le 1er août 2020 au 31 janvier 2020 l’Etat prévoit, jusqu’à un salaire équivalent à 2 SMIC, une aide de 1.000 € versée trimestriellement par l’Agence des Services et des Paiement (ASP).

  • Prime exceptionnelle pour les contrats d’alternance

Les entreprises qui embauchent un apprenti ou un alternant sur la période allant du 1er juillet 2020 au 28 février 2021 pourront se voir attribuer une prime exceptionnelle de :

  • 5.000 euros lorsque que le salarié recruté est mineur,
  • 8.000 euros lorsque que le salarié recruté est âgé de plus de 18 ans.
  • Contrat d’apprentissage

L’apprenti nouvellement embauché dans l’entreprise devra nécessairement préparer un diplôme ou un titre de niveau master au plus.

  • Contrat de professionnalisation

S’agissant de l’alternant, ce dernier devra préparer nécessairement un diplôme ou titre de niveau licence professionnelle au plus.

Tant pour le contrat d’apprentissage que le contrat de professionnalisation, dans les entreprises de moins de 250 salariés, aucune exigence sur le nombre d’apprentis ou d’alternants ne conditionne le versement de la prime.

En revanche dans les entreprises de 250 salariés ou plus,l’octroi de la prime suppose :

  • pour le contrat d’apprentissage : l’absence d’assujettissement à la contribution supplémentaire à l’apprentissage (CSA),
  • pour le contrat de professionnalisation : le respect du quota 5% au moins de contrats favorisant l’insertion professionnelle dans l’entreprise.

Posted

in

,

by

Tags: